Accueil / Sofa Pixel / Hidden in plain sight : simplement haletant

Hidden in plain sight : simplement haletant

Un soir, alors que j’allais entamer une soirée Sofa Pixel avec 3 amis, l’un d’entre eux me dit : « Hey, j’ai entendu parler d’un jeu qui devrait nous plaire. Tiens, voilà 6 euros, achète-le ». Okay !

Hidden in plain Sight est un jeu indépendant, dans la plus pure tradition des jeux indépendants. Pas de gros studio qui font des chèques en douce, pas de moyens démesurés, rien. Juste un mec qui a eu une idée formidable, et qui l’a développée, avec ses moyens.

Quel genre de Sofa Pixel  ? : Compétitif en équipes (ou pas)

Dans Hidden in plain Sight, vous allez devoir accomplir des objectifs comme l’assassinat d’un prince, réussir une course, ou encore toucher des statues. Le petit hic, c’est que tous les joueurs jouent sur le même écran en vue du dessus, et que vous êtes tous noyés dans une foule de personnages identiques aux déplacements aléatoires.

Si vous avez été déçu par la facilité des phases d’infiltration dans Assassin’s Creed, ce jeu est fait pour vous.

L’ambiance  ? : Age of Empires II

Tout respire l’âge des jeux PC de l’époque d’Age of Empires II. Les musiques calmes mais collant parfaitement à l’ambiance. Les graphismes en vue de dessus ultra simplistes. Les contrôles, réduits au minimum.

Le Gameplay ? : C’est vous !

Nul besoin de compliquer les choses, Hidden in plain Sight fait le minimum en termes de contrôles, car tout se passe sur l’écran. A vous de repérer vos alliés et ennemis dans la masse de personnages à l’écran. La manette retrouve alors son rôle de simple outil. Une croix directionnelle et un bouton suffisent sur la plupart des modes de jeux.

Dans « Ninja Party », il faut être le premier à toucher les 5 statues. Oui, les joueurs peuvent s’entretuer.

 

Une phrase ou deux pour finir ?

Pour quelques euros seulement, Hidden in plain Sight fait le job à 100%, de par la force de son concept. On peut passer des heures à trouver des stratégies, tenter d’imiter les mouvements erratiques de la foule, pour prendre ses adversaires par surprise. On ressent très souvent cette joie de tromper ses adversaires, et c’est jouissif !

Regarde aussi

Lethal League : t’es lent ? t’es mort !

Salut à tous ! Ce sofa pixel est un des premiers qui ne fait pas …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *