Accueil / Consoles / SEGA / Saturn

Saturn

sega-saturn
La Sega Saturn est une console de jeux vidéo de cinquième génération élaborée par le constructeur japonais SEGA. Cette machine a succédé à la Mega Drive. Saturn abrite des jeux conçus dans le format CD-ROM. La majorité de ces titres sont du genre arcade. Cette console de SEGA est la première à s’ouvrir au jeu sur internet.

Historique

C’est en 1992 que SEGA entame le développement de Saturn. À cette époque, la marque avait déjà lancé la commercialisation de sa borne d’arcade appelée Model 1.

SEGA veut exploiter le CD-ROM, une nouvelle technologie conçue en vue de remplacer la cartouche dont les capacités de stockage sont limitées. En plus, en termes de coût, le CD-ROM est plus abordable.

SEGA est le premier à utiliser cette technologie dans le domaine des jeux vidéo. Avec sa console Mega Drive, la marque avait fait une extension avec le lecteur MEGA CD. Toutefois, le résultat ne fut pas satisfaisant, car la qualité des jeux laissait à désirer. Il a donc fallu travailler à nouveau pour la mise sur le marché d’un produit plus abouti. Et cela a abouti à la conception de la Saturn.

Lancement de la Saturn

Au Japon, la console Saturn a été lancée officiellement en novembre 1994. Quelques mois plus tard, elle apparut en Amérique du Nord, en mai 1995 pour être plus précis. Saturn est lancée en Europe en juillet 1995.

Des données techniques proches de celles de la PlayStation

On se rend compte que les données techniques de la Saturn ne sont pas loin de celles de la PlayStation. Par exemple, la machine fonctionne avec 2 processeurs 32-bits Hitachi SH2 à 29 Mhz. Et la mémoire a été organisée de manière à éviter que les 2 ne fonctionnent en même temps. En outre, la Saturn dispose de 2 Mo de RAM et utilise des CD-ROM de 660 Mo.

Un mot sur la ludothèque de la Saturn

Sur la Saturn, sont disponibles les jeux d’arcade qui ont fait un tabac. En outre, la console propose des jeux en 3D rapide, tels que SEGA Rallye et Virtua Fighter. Il ne pouvait pas en être autrement puisque SEGA est leader dans ce domaine. La marque japonaise a même fait quelques recrutements pour engager des développeurs externes, travaillant chez Konami et Capcom, son désir étant de doter sa console d’une ludothèque très attractive.