Accueil / Consoles / SEGA

SEGA

sega

SEGA est une entreprise japonaise spécialisée dans le développement et l’édition de jeux vidéo. On l’a également connue en tant que fabricant de consoles, notamment des machines telles que la MegaDrive, la Saturn ou encore la Dreamcast.

Historique

Bien qu’étant une entreprise japonaise, SEGA a pourtant été fondée par des Américains. En effet, c’est aux États-Unis que Martin Bromley, James Humpet et Irving Bromberg créent la société et la baptisent « Service Games ». Il s’agit au départ d’une entreprise spécialisée dans la fabrication de juke-box, de machines à sous et de divers autres outils de divertissement installés dans les bars.
Dans les années 50, Service Games transfère quelques-unes de ses machines au Japon pour une utilisation dans des bases militaires américaines.

Ce choix est judicieux, car l’entreprise connait un grand succès et juge utile de répandre ses machines dans tout le pays. En 1960, la première usine est ouverte et Service Games devient vite l’un des leaders de l’industrie nippone du divertissement à jetons.

Suite à sa fusion, en 1965, avec une autre entreprise de son domaine d’activités, Service Games devient SEGA (SE pour Service et GA pour Games).

Les premières productions de jeux

L’entreprise voit grand et s’intéresse à l’univers des jeux vidéo. Elle produit ainsi son premier titre en 1966 baptisé « Périscope ». Le succès est au rendez-vous et le jeu est exporté. D’autres titres sont élaborés par SEGA (dont « The Fonz » en 1976 et « Space Attack » en 1977) et sont bien accueillis par le public. L’entreprise ne cesse de varier ses productions pour satisfaire un grand nombre d’amateurs de jeux vidéos.

Quelques consoles signées SEGA

La marque japonaise a produit quelques consoles de jeux vidéos. La première, sortie en 1981, est la SG1000 dont la vente s’est faite uniquement au Japon. La SG-1000 Mark II et la SG-1000 Mark III suivront. La SG-1000 Mark III sera renommée pour plus de facilité à l’export comme la Sega Master System (SMS pour les intimes). Cette console de jeu sortie en 1985 fait définitivement entrer l’entreprise SEGA dans le mondes consoles de salons.

La MegaDrive verra le jour quelques années plus tard pour concurrencer plus sérieusement la Firme NINTENDO.

Quelques années plus tard, SEGA se signale avec Saturn et Dreamcast, deux consoles de jeux vidéos qui, malheureusement, ne connaitront pas le succès escompté hors du Japon. Finalement, la marque abandonne la production de consoles. Elle fait une annonce dans ce sens en mars 2001 suite à sa fébrilité financière due en partie aux échecs de ses machines.

Pour la petite anecdote, la SEGA Saturn se vendait encore au Japon et avait son lot d’adepte, encore 4 après la sortie de la Sony Playstation 2, alors que chez nous pauvres frenchies, cette dernière était pensée morte et enterrée par la playstation 1 depuis belle lurette.

Un incontournable dans le développement des jeux d’arcade

SEGA prit la décision de se consacrer exclusivement au développement et à l’édition de jeux vidéo, notamment des titres d’arcade. Et l’entreprise s’en sort bien. SEGA excelle dans la production de jeux d’arcade et est aujourd’hui incontournable dans ce domaine. De célèbres titres portant sa signature sont même repris par d’autres grands noms du secteur. C’est le cas de son produit SONIC dont la conversion a été faite sur des supports de prestige comme la GameBoy Advance.

Même si l’univers de l’arcade est en difficulté, cela n’empêche pas SEGA de sortir régulièrement de nouveaux titres. La marque est véritablement le maitre dans cet univers et parvient à répondre aux exigences du marché des jeux vidéo qui est devenu très concurrentiel. SEGA œuvre proposer des hits de qualité, à la hauteur des capacités techniques des consoles. Et dans cet exercice, l’entreprise est loin d’être à côté de la plaque.